​Parier sur le Prix de Diane

Le mois de juin est, par excellence, celui de la plus grande compétition de course de chevaux dénommée le Prix de Diane. Elle célèbre la pouliche de 3 ans la plus performante, à travers une course de 2 100 mètres de distance sur l’hippodrome de Chantilly. C’est dans un grand enthousiasme que près de 30 000 spectateurs suivent de près cette course hippique, hautement considérée. Son défilé de chapeaux lui confère le sacre de l’élégance et de la distinction.

C’est une aubaine pour beaucoup de parieurs de miser leur chance, cependant le Prix de Diane peut être difficile à interpréter. Si vous voulez vraiment réussir vos paris, il va falloir connaître les contours de cette course.

Le Prix de Diane : l’histoire de la course hippique

L’histoire de cette belle course débute le 18 mai 1843 et il faut retenir qu’elle n’avait pas bonne presse. La course ne comptait que 6 concurrentes et entre 1848 et 1975 n’avait aucune portée concrète. L’occupation de la Prusse empêche la tenue de la course, en 1871 et ce n’est qu’au lendemain de la Première Guerre mondiale que la compétition reprend entre 1919 et 1936. En 1975, la course est boycottée suite à une grève de lads, les garçons d’écurie.

Ce n’est qu’en 1947, que le Prix de Diane retrouve toute sa portée avec l’apparition de pouliches étrangères. La première victoire est enregistrée, en 1970, et quatre ans plus tard, Highclere, la jument de la reine Élisabeth II, finit première de la course. Depuis 1997, plusieurs sponsors ont parrainé la course, mais aujourd’hui, il est sous le parrainage de la marque Longines.

Avant de parier : Quels sont les vainqueurs qui ont fait vibrer la compétition ?

La course hippique a connu de grands compétiteurs qui ont su marquer leur passage sur chacune de leurs prestations. Sur les 10 dernières années, la France s’est montrée très présente dans le top 10 des vainqueurs. Ainsi, vous pouvez retrouver Zarkava (2008) avec son père Zamindar, Stacelita (2009) et son père Monsun, Sarafina (2010) et son père Refuse to Bend, Golden Lilac (2011) et son père Galileo, Valyra (2012) avec Azamour, son père.

En 2013, l’illustre Trêve remporte la course grâce à son père Motivator avec le record non égalisé de 2’03’’77. En 2014 et 2016 ce sont Avenir Certain et La Cressonnière avec leur père La Havre. Et tout récemment Senga en 2017 grâce à Blame. C’est uniquement en 2015 que la jument britannique remporte la course avec Duke of Marmalade, son père.

Les célébrités qui ont honoré le Prix de Diane

La grande et élégante compétition hippique a connu plusieurs juments qui ont su l’honorer avec des victoires impressionnantes. Dans la catégorie des légendes, les juments invaincues Allez France, en 1973 et Zarkava, en 2008, se positionnent au top 2. Elles ont remporté la compétition en réalisant une performance unique devant des adversaires qui n’étaient pas de taille.

Dans la catégorie des jockeys légendaires, vous avez le Prince Karim Aga Khan avec un haut palmarès de 7 victoires. Derrière lui, on peut compter 3 cavaliers ayant 5 victoires à leur actif. Il s’agit en effet de Gérard Mossé, Yves Saint-Martin et Spreoty.

Voici une source utile avant de parier sur le Prix de Diane.